(+223) 20 29 80 86

contact@malimark.org

Le bailleur et la coordination du projet CSAT-IITA visitent les activités de terrain à Koulikoro

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Dr. Abdoulaye Tahirou, Coordinateur du projet

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet CSAT-IITA au Mali, une visite de terrain a été effectuée par l’équipe du projet accompagnée d’une forte délégation de l’Ambassade du royaume de la Norvège dans la région de Koulikoro, mardi 21 septembre 2021. L’objectif de cette visite organisée en collaboration avec l’ONG MALIMARK avait pour but de voir l’état d’avancement des activités du projet dans les différentes zones d’intervention dans la région. C’était également l’occasion pour l’équipe du projet et du bailleur d’échanger directement avec les bénéficiaires afin de prendre en compte leurs différentes préoccupations. 

Dans son discours d’ouverture, le représentant de l’Ambassade de la Norvège va rappeler le contexte du financement du projet. « Le projet CSAT intervient au Mali et au Niger. Notre visite a pour but de nous assurer que le projet est mis en œuvre en fonction des plans initiaux ». Il a ajouté que, « nous voulons aussi aider les producteurs moyens à avoir une certaine diversification de leur source de revenu et leur source de production. Cela permettra de réduire les risques auxquels ils font face par rapport aux changements climatiques », a-t-il dit.

Des visites de champs ont été effectuées dans le village de Massala, commune de Meguetan. Mamadou Kola Fané, un producteur a montré l’évolution de sa production. Une visite guidée de ses champs de soja, du maïs, d’arachide et du niébé a permis aux visiteurs de voir les impacts significatifs du projet dans la localité. Pour Tangara Aminata Coulibaly, Directrice pays de l’ONG MALIMARK, « le projet CSAT-IITA est une bénédiction pour la région de Koulikoro tant pour les femmes transformatrices que les producteurs ». Elle a assuré les visiteurs sur la réalisation des activités du projet sur le terrain, « les parcelles de démonstrations de multiplication et de dissémination qui ont été installées dans le cadre du projet CSAT-IITA ont eu d’importants impacts sur le comportement des producteurs », a-t-elle témoigné. « L’introduction du soja dans les cultures du projet est un atout considérable pour la région de Koulikoro notamment pour les femmes », a témoigné la Directrice de MALIMARK. Dr. Abdoulaye Tahirou, coordinateur du projet CSAT-IITA au Mali et au Niger a affirmé être très content du progrès accompli sur le terrain. Il a rassuré les partenaires et bénéficiaires sur l’accompagnement sans faille de son institution dans la lutte contre les changements climatiques. 

Renforcement de capacités 

Durant deux jours, 27 représentants de plusieurs communes et cercles de la région de Koulikoro ont été formé sur les thèmes de l’embouche ovine, la nutrition des petits ruminants, les techniques de fabrication des blocs alimentaires etc. Des formations mettant en lumière la culture du soja ont aussi été très appréciées. « On ne connaissait pas le soja, mais lorsque nous avons rencontré le projet CSAT-IITA, nous avons appris à le cultiver et le transformer ensuite. Aujourd’hui, nous pouvons transformer le soja en yaourt, la bouillie etc. », explique l’une des bénéficiaires.  

MALI MARK

MALI MARK

MALIMARK est une organisation non gouvernementale à but non lucratif qui œuvre pour la promotion de nouvelles technologies de production agricole en renforçant le système des distributions des intrants agricoles et la lutte contre la sécurité alimentaire.

Laissez un commentaire