(+223) 20 29 80 86

contact@malimark.org

Mise en place de quatre plateformes d’innovation par MALIMARK et le projet APSAN

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APSAN-MALI, a offert des ateliers de formations dans les communes de Cinzana, N’Golonianasso, Zantiébougou et Farangouaran du 08 au 11, 14 au 18 septembre 2020. Elles visaient ces sessions de formations, à informer et sensibiliser les acteurs des chaines de valeurs cibles, du projet dans le souci de mettre en place des plateformes d’innovation.

Cette formation s’est étendue sur deux sessions; une première tenue du 08 au 11 septembre 2020 et la seconde du 14 au 18 septembre 2020. Une formation au cours de laquelle des ateliers ont servi de cadre idéal pour échanger et discuter au tour du projet APSAN et de mettre en place les plateformes. 

Les attentes de ce programme de formation étaient de faire un aperçu sur le projet d’APSAN. Cela, en évaluant et en catégorisant les chaines de valeur. Il visait donc à identifier les acteurs potentiels en mettant l’accent sur les éventuelles difficultés auxquelles ils sont affrontés tout en proposant des pistes de solutions. Expliquer le maximum possible la notion de plateforme en prenant en compte l’évidence de son importance. Pour en finir, déterminer le nombre de participants chargés de la mise en place du bureau.

Ces ateliers de formation et de sensibilisation ont regroupé : les producteurs, les commerçants, les Agrodealers, les transformatrices, les financiers, le sous-secteur de l’Agriculture, une équipe de Malimark, un agent de l’ONG EUCORD, les autorités communales et la chambre locale d’agriculture. Sans oublier que la Directrice de l’ONG MALIMARK elle-même a participé aux étapes de Cinzana et N’Golonianasso.

Comme signaler cette session de formation a connu deux phases.  Ainsi, dans le but d’installer une plateforme d’innovation dans chacune des quatre communes cibles du projet dans les cercles de Ségou, Koutiala, et Bougouni, un atelier de mise en place des plateformes d’innovation dans les différentes communes. Pour cette session on remarquait la presence des producteurs, les commerçants, les Agro dealers, les transformatrices les financiers, le sous-secteur agriculture, la mairie, la chambre d’Agriculture, l’ONG EUCORD et une équipe de MALIMARK.

Cependant, des remarques ont évoquées que dans les communes d’intervention du projet, les ventes des excédents céréaliers de Mil de Sorgho et de Niébé à travers les plateformes pourraient bien augmenter les revenus des producteurs. 

De ce fait, pour mieux préparer ces structures à relever les défis de commercialisation, d’approvisionnement d’intrant, d’accès au crédit, d’amélioration de la productivité et bien d’autres, des renforcements de capacités ont été effectués aux niveau des plateformes de Cinzana (Ségou), N’Golonianasso (Koutiala), Faragouaran et Zantiébougou (Bougouni) à la date du 28,au 29 septembre, 06 au 07 octobre 2020.

Des sentiments de satisfaction se faisaient voir aux yeux des participants grâce à ces différents ateliers de formations.

MALI MARK

MALI MARK

MALIMARK est une organisation non gouvernementale à but non lucratif qui œuvre pour la promotion de nouvelles technologies de production agricole en renforçant le système des distributions des intrants agricoles et la lutte contre la sécurité alimentaire.

Laissez un commentaire